Le Senat dément les propos des ….

Le Senat dément les propos des ….

Le sénat burundais a dernièrement mis en place une commission chargée d’enquêter sur le respect des équilibres exigés par la constitution au sein des services publics et parapublics. Ce processus a suscité  du tollé et des réactions  dans différents services. Certains  font croire que le travail de cette commission sénatoriale d’enquête vise une chasse à l’homme tandis que d’autres font état d’assurer qu’aucun groupe ne soit  exclu du bénéfice des services publics.

La chambre haute du parlement a sorti jeudi 17 novembre 2016, un communiqué pour donner des éclaircissements sur les bases légales qui ont motivé la mise en place de cette commission qui fait couler beaucoup de salives. Les cadres légaux mentionnés  dans ce communiqué du sénat sont entre autre du règlement d’ordre intérieur du Sénat du Burundi dans son article 116 à l’article 121 du 14/7/2016, de la constitution de la république du Burundi en son article 143, 187 à l’alinéa 4 et 5.

C’est sur base des disposions constitutionnelles que le Sénat a procédé à la mise en place de ladite commission, selon ce communiqué. Le sénat indique également que les données de cette enquête permettront  de faire des recommandations au gouvernement pour s’assurer qu’aucune région ou aucun groupe de la nation burundaise dans ses diverses composantes, ne soit  exclu du bénéfice des services publics.

Post a Comment