Lycée Musenyi : Réalisation des projets d’autofinancement basés sur l’agriculture et l’élevage pour faire face à l’insuffisance des subsides offertes par l’Etat aux élèves internes.

Lycée Musenyi : Réalisation des projets d’autofinancement basés sur l’agriculture et l’élevage pour faire face à l’insuffisance des subsides offertes par l’Etat aux élèves internes.

800 franc burundais est la somme accordée par l’Etat pour nourrir chaque jour un élève interne. Une somme jugée très insuffisante par tous les directeurs des écoles à régime d’internat. Pour faire face à cette situation, le lycée de Musenyi de la province Ngozi est parvenu à combler cette insuffisance par des projets d’autofinancement basés sur l’agriculture et l’élevage.

Nous trouvons effectivement que les 800 fbu que l’Etat donne par élève et par jour ne peuvent pas suffire pour bien organiser la vie à l’internat. C’est pour cela que nous avons pensé aux projets d’autofinancement”, souligne Abbé Victor Ntihabose directeur du lycée de Musenyi.

Sur une superficie de 21 Ha que possède cette école, Abbé Victor Ntihabose indique que on pratique la culture des légumes, des bananiers, de soja, des haricots, des boisements pour le bois de chauffage, etc…, ainsi que l’élevage bovin et porcin, tous qui servent à l’amélioration de la ration des élèves.

Ce directeur suggère à toutes les écoles à régime d’internat de leur emboiter le pas et à l’Etat de les aider dans le but non seulement de bien nourrir les élèves, mais également pour les initier à l’agriculture et à l’élevage dès le bas âge.

Post a Comment