Le café, moteur du développement économique

Le café, moteur du développement économique

Le Président de la République du Burundi Pierre Nkurunziza, a ce vendredi 19 Mai 2017 récolté le café cerise. Son champ de caféiers se trouve sur la colline Rutanga, en commune Gashikanwa de la province Ngozi. Le Président Nkurunziza se dit satisfait de la production du café récolté au premier tour car selon lui, elle est estimée entre 5 et 7 tonnes. Penser à la plantation des caféiers n’est pas un fait du hasard, dit-il. Le Numéro Un de l’exécutif Burundais explique qu’il a voulu contribuer au développement économique du pays car le café constitue la première ressource de devise au Burundi. Pour lui, les devises que le Burundi va tirer de ce café, vont permettre la réalisation des différents projets de développement dont la construction des écoles, des hôpitaux, des routes etc… Le Président Nkurunziza appelle la population à cultiver le café. Au Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, le Président de la République demande qu’il y ait sensibilisation afin de pouvoir intégrer d’autres cultures avec le café.

Post a Comment